Camargue : De la digue à la mer

Étangs de Camargue
Etang de Camargue
Dunes de sable au fond : transition entre le milieu marin et le milieu terrestre
Étang de Camargue

Le delta du Rhône (appelé île de Camargue ou Grande Camargue) est structuré entre le Grand Rhône, le Petit Rhône et la mer. C’est un lieu de transition entre l’eau douce provenant du continent et la mer .  L’eau contenue dans le Delta se compose d’une eau saumâtre, un mélange d’eau douce et d’eau salée.

Depuis le XIe siècle, des aménagements ont été effectués en Grande Camargue pour favoriser la culture du riz, l’exploitation du sel, protéger les populations des inondations et limiter les intrusions marines.

Pour isoler le delta du Rhône de l’influence de la mer,  une digue (appelée digue à la mer)  de plus de 40 km entre les Saintes-Maries-de-la-Mer et  Salins-de-Giraud en passant par le phare de la Gachole sera construite en 1859.

Les échanges entre la mer et l’intérieur des terres s’effectuent par des connexions hydrologiques appelés pertuis.  Le pertuis de la Fourcade, le pertuis de Rousty, le pertuis de la Comtesse sont des vannes  gérant le système de circulation de l’eau en fonction du vent.

Comparaison photographique de Saintes-Maries-de-La-Mer entre aujourd’hui et 2005

Influence des digues sur les conditions biologiques et l’évolution de la Camargue (article 1954)

 

Brise lame Saintes-Maries-de-la-Mer
Brises-lames - Saintes-Maries-de-la-Mer
De la digue à la mer par temps de brouillard

4 réflexions sur “Camargue : De la digue à la mer”

  1. Magnifiques photos. C’est très romantique, presque mélancolique, ce paysage, avec cet éclairage en cette saison.. Une fois de plus la photographe a su saisir l’instant propice pour un résultat magique!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photographie non libre de droits

Retour en haut