De la pollinisation à la vie d’une ruche

La pollinisation

pollinisation du cognassier

La fleur du cognassier possède des organes reproducteurs

  •  mâles  : les étamines composées d’anthères qui fabriquent du pollen
  • femelles  : le pistil, stigmate sur lequel va se fixer le pollen et d’un ovaire contenant le ou les ovules.

Grâce au pollen, la reproduction des végétaux s’affranchit de l’eau.

La pollinisation consiste à déposer des grains de pollen produits par les organes mâles de la plante (anthères) vers les organes femelles (stigmates).

Les plantes à fleurs attirent les insectes pollinisateurs par leur corolles, leur parfum et leur nectar.

Le nectar, liquide sucré est produit par des glandes nectaires qui se situent en général sur un socle. supportant le pistil. Leur fonction est d’attirer les insectes.

 

Abeille butinant une fleur de cognassier
Abeille butineuse pollinisant une fleur de cognassier

La présence de poils sur le corps et les pattes de l’abeille butineuse permet d’amasser une quantité de pollen.

Le sac de pollen situé sur les pattes postérieures va être ramené à la ruche pour nourrir les larves et se nourrir.

A la recherche de nectar
A la recherche de nectar

Abeille aspirant le nectar sécrété par la fleur de cognassier .

Le nectar recueillit par l’abeille est très riche en eau, sa qualité dépendra du type de fleur.

Occupée à récolter le nectar, l’abeille devient vulnérable auprès des prédateurs comme ici l’araignée saltique (Comme son nom l’indique, elle saute pour se déplacer ou capturer sa proie).

Abeille dans une fleur de cognassier
L'abeille et la fleur de cognassier

La vie d'une ruche

Chargée de nectar, de pollen et d’eau, l’abeille butineuse va décharger son butin à la ruche.

L'abeille : la reine
La reine entourée des ouvrières et des faux-bourdons

Après avoir récolté du nectar, du pollen et de l’eau (par des porteuses d’eau), l’abeille butineuse rejoint la colonie pour assurer le bon fonctionnement de la ruche structuré autour de la reine.

La mission de la reine  est d’assurer le renouvellement de la colonie.

Elle se distingue par :

  • Sa morphologie , elle mesure 18 à 20 mm (les ouvrières mesurent entre 14 à 15 mm). Son thorax est plus large et son abdomen plus long.
  • Sa longévité. Dans de bonnes conditions,elle peut vivre entre 4 à 5 ans.

La reine pond les œufs dans les alvéoles.

  • Si les œufs pondus ne sont pas fécondés, ils donneront des mâles : les faux-bourdons.
  • Si les œufs sont fécondés, ils donneront des femelles : ouvrières ou reines.

Trois jours après la ponte, l’œuf éclot et devient larve

  • Les larves sont des petits vers blancs. Abondamment nourris par les ouvrières pendant 5 à 6 jours, les larves grandiront d’environ 900 fois pour les ouvrières, 1700 fois pour les reines et 2300 fois pour les mâles.
  • À la fin de la croissance, les ouvrières referment l’alvéole avec de la cire. Et la nymphose commence.

    Les pupes

    À ce stade, la larve se transforme et acquiert progressivement les caractéristiques de l’adulte (pattes, yeux, ailes, etc.) D’abord blanche, elle va progressivement foncer.

    La durée du stade pupal varie entre 7 jours (reines), 12 (ouvrières) et 14 jours (mâles). Après une dernière mue, l’adulte est prêt à sortir. Avec ses mandibules, l’imago déchire l’opercule de cire et rejoint la colonie.

    Le stade adulte

    Les insectes adultes sont donc répartis en trois “castes” : les femelles ouvrières stériles représentent la plus grosse partie de la colonie ; la reine, occupée continuellement à la ponte, et éventuellement quelques futures reines en croissance dans des alvéoles ; les faux-bourdons, uniquement destinés féconder la reines. 

La reine est toujours alimentée à la gelée royale, depuis sa naissance jusqu’à sa mort.

Après avoir été fécondée par plusieurs mâles (les faux-bourdons), elle peut ensuite pondre jusqu’à 2000 œufs par jour.

Les autres larves n’ont droit à la gelée royale que pendant les trois premiers jours de leur vie.

l'abeille : l'ouvrière

La vie d’une abeille  n’est pas de tout repos. Durant son existence, elle va remplir un ensemble de fonctions nécessaires au bon fonctionnement de la ruche.

Elle sera tantôt nettoyeuse, nourricière, magasinière, architecte, gardienne, ventileuse, éclaireuse et butineuse.

  1. Nettoyeuse : De sa naissance au sixième jour de sa vie, l’abeille nettoie les cellules de la ruche.
  2. Nourricière : Du 6e au 12e jour,  elle sécrète de la gelée royale qui nourrit les larves et la reine. Les nourrices prodiguent des soins attentifs aux larves qui sont alimentées individuellement.
  3. Manutentionnaire – Magasinière : Vers le 15ème jour, les manutentionnaires accueillent  les butineuses au jabot chargé de nectar à partir duquel le miel est produit.
  4. Architecte :  Âgée de 5 à 20 jours, l’abeille entame un travail collectif  pour produire de la cire et construire les alvéoles de la ruche. Les rayons sont fabriqués par une chaîne d’abeilles qui sécrètent des écailles de cire. On les appelle des cirières.
  5. Gardienne : entre 12 et 25 jours, l’abeille occupe une fonction de gardienne. Son rôle est de  protéger la colonie de ses ennemis, de contrôler  l’identité des abeilles qui entrent dans la ruche en vérifiant leur odeur.
  6. Ventileuse : Au bout de 18  jours,  Elle ventile la ruche, en agitant très rapidement ses ailes, de manière à y maintenir une température et une hygrométrie satisfaisante.
  7. L’éclaireuse : Elle explore les environs de la ruche sur un rayon de 5 km, pour informer les butineuses où trouver le nectar. 
  8. Butineuse : Enfin, à trois semaines, il est temps pour elle de devenir “butineuse” ou “porteuse d’eau”. Sa mission rapporter à la ruche tous les éléments nécessaires au maintien de la colonie :
      • Le nectar (source de glucides),
      • Le pollen (source de protéines),
      • L’eau (pour boire et pour diminuer la température de la ruche par évaporation),
      • La propolis (un mélange de résines d’arbres et sapins).

La butineuse ne vivra, à ce rythme, que 5 jours environ.

Sa durée de vie d’une abeille  est d’environ 45 jours au printemps et en été et de quelques mois pour celles qui naissent en automne.

Le faux bourdon
Le couvain désigne l'ensemble des nymphes, des larves et des œufs protégés par les ouvrières d'abeilles.

Le faux bourdon est issu d’un œuf non fécondé.

  1. Au bout de trois jours, l’œuf va se transformer en larve.
  2. Celle-ci, nourrie à la gelée royale et à la gelée nourricière pendant 6,5 jours, va devenir nymphe.
  3. Ce sera au bout de 14,5 jours que la nymphe sortira de l’alvéole pour devenir faux-bourdon.

La caractéristique du faux-bourdon est d’être  une abeille mâle poilue avec des yeux surdimensionnés qui ne pique pas et ne produit pas de miel.

Sa fonction est de féconder la reine et de mourir après fécondation.

Pain d'abeille
A droite on aperçoit des oeufs
trophallaxie.
La trophallaxie

En revenant à la ruche, la butineuse décharge la récolte de nectar (liquide très sucré, riche en eau) auprès des ouvrières chargées de fabriquer le miel.

Le transfert appelé trophallaxie consiste à aspirer le nectar au moyen de la langue pour permettre aux ouvrières de le régurgiter et le malaxer de nombreuses fois pour faire baisser le taux d’humidité.

À partir de 40 à 50 % d’humidité, ce nectar pré-séché est déposé dans les alvéoles et pris en charge par les ventileuses qui battent des ailes pour descendre l’humidité à hauteur de 18-20 %, les caractéristiques du miel.

abeilles - apis melifera

Les magasinières ont pour fonction de gèrer les stocks de couvain et les réserves de pollen et de miel.

Après avoir réceptionné le nectar et transformé en miel, elles le déversent dans les alvéoles fermées par de la cire.

cire d'abeille
regroupement d'abeilles
Deux races d'abeille
Le nid d'abeilles d'une ruche d'abeille a rempli du mie
Alvéoles remplies de miel
Miel operculé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photographie non libre de droits

Retour en haut