Ophrys jaune (Ophrys lutea) : une fleur-insecte en symbiose avec un champignon

L’ophrys est une orchidée sauvage de petite taille aux fleurs délicates.

Ne produisant pas de nectar, elle va attirer les insectes pollinisateurs au moyen de leurres.

Ces leurres consistent à produire des  parfums, des couleurs, des textures pilleuses  destinés à imiter les signaux reproductifs de certains insectes femelles pour attirer les exclusivement les insectes mâles tels que les abeilles sauvages et les guêpes solitaires.

Pour assurer le transfert des pollinies, les ophrys vont amener les insectes à se positionner sur le labelle  de manière à pouvoir coller le pollen sur la tête et le dos de l’insecte assurant la pollinisation des ophrys voisines.

Ainsi, l’orchidée s’adapte à l’insecte qui ne tire aucun bénéfice.

Outre les différents moyens de tromper les insectes, l’orchidée recèle un trésor d’ingéniosité dans la germination des graines.

Lors de leur murissement en été, celles-ci sont emportées par le vent et déposées pour certaines à proximité d’un champignon souterrain minuscule permettant de favoriser le développement de la plante.

Une germination pouvant durer entre 2 et 15 ans avant la première floraison de la plante.

Aussi, l’absence d’insectes pollinisateurs, la destruction de leur biotope et même la cueillette des fleurs et le prélèvement des plantes pour le jardin sont de véritables menaces pour leur développement.

 

Observée de mars à mai, l’ophrys jaune (Ophrys lutea) se reconnait par son labelle allongé, largement obovale  brun rougeâtre muni de 2 taches gris-bleuâtre, largement bordée de jaune vif.

(Obovale def botanique : De forme ovale, dont la partie supérieure est plus large que la partie inférieure. )

Regard d'Ophrys jaune
Ophrys jaune
Bouquet d'Ophrys lutea
ophrys

4 réflexions sur “Ophrys jaune (Ophrys lutea) : une fleur-insecte en symbiose avec un champignon”

  1. Elles sont magnifiques !
    D’un point de vue technique, la mise au point est au top !!
    Bonne continuation, cordialement.
    Pierre-Michael

  2. Je découvre ces magnifiques photos , une fois de plus, avec beaucoup de plaisir. Et j’apprends sur la nature grâce aux commentaires qui les complètent. Bravo aux photographes toujours aussi inspirés. Amicalement . Denise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photographie non libre de droits

Retour en haut